AUDIO – Dans sa CHRONIQUE de la semaine PAPE ALE NIANG révèle…

70

Le Magal de Touba sera fêté ce dimanche 28 octobre 2018. Occasion saisie par Pape Alé Niang de revenir sur cet événement, particulièrement les promesses du président Macky Sall à la communauté mouride. Le chef de l’Etat qui s’était rendu à Touba, le 18 novembre 2016, lors de la pause de la première pierre de l’hôpital niveau trois (3) qui devait être construit à Touba. Un financement d’une structure dénommée Ellipes qui avait déjà bouclé le budget.

Depuis lors, rien. Ce que Pape Alé qualifie de scandale financier. “Beaucoup d’argent détourné par des (…) autorités politiques, des autorités religieuses. Ils sont nombreux. Je peux même citer quelqu’un qui a reçu un virement de deux (2) milliards dans son compte… De l’argent qui a été prêté à l’Etat du Sénégal pour la construction de quatre (4) hôpitaux. Un à Touba, un à Kaffrine, un à Sedhiou et un autre à Kédougou… Celui de Touba coûte, au moins 40 milliards”, dénonce le journaliste. Un scandale financier qui doit être éclairé au grand public.

Il demande ainsi au chef de l’Etat d’instruire les institutions compétentes pour que lumière soit faite sur cette affaire… De même que l’université Sine Saloum qui, aussi, depuis la pause de la première pierre, rien n’a été construit alors que beaucoup d’argent a été injecté pour l’érection de cette université. Entre autres scandales financiers.

Pape Alé revient sur ces personnalités qui ont détourné ces sommes faramineuses destinées au financement de structures… Non sans revenir sur le rapport, “Roman” de l’Ofnac, à la différence de Nafy Ngom Keïta…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *