Mme VIVIANE WADE convoquée au tribunal pour 200 millions.

43

YERIMPOST.COM L’affaire s’est ébruitée ce vendredi 3 août, suite à un article paru dans Les Echos faisant état d’un procès entre l’ex-Première dame du Sénégal et la société Nsia. Dans sa livraison du jour, le quotidien Libération est revenu sur ce qui s’est réellement passé. L’histoire démarre en 2011, lorsqu’un violent incendie ravage une bonne partie de l’hôtel Lamantin Beach de Saly. Après le paiement du sinistre, la Nouvelle société interafricaine d’assurance (Nsia) avait saisi la justice pour porter plainte, soupçonnant le gardien de la résidence de l’ex-couple présidentiel d’avoir provoqué l’incendie. Après un procès en première instance qui était défavorable à l’ex-Première dame, celle-ci avait fait appel de la décision. La Cour d’appel avait reconnu coupable Viviane Wade en la condamnant à payer 200 millions de francs à Nsia. Toujours d’après le journal, voulant casser ce verdict, l’épouse de Me Abdoulaye Wade a fait un pourvoi en cassation devant la Cour suprême.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *